Un homme & sa bite.

Publié le par DoudOu

Sans-titre-1-copie-1.jpg

L’homme possède le libre arbitre ; ou alors les conseils, les exhortations, les préceptes,
les interdictions, les récompenses et les châtiments seraient vains

Thomas d'Aquin.                        

Votre tête vous dirait oui, votre coeur dirait peut être, MAIS PAS VOTRE BITE !

Et oui, désolé mesdames, mais la seule présence féminine qui peut importer dans la vie d'un homme, c'est ni sa mère, ni sa compagne, mais bel et bien sa bite. Tapez un homme dans le genou, il restera debout, tapez le dans la tête, il sera étourdi, ou moins, mais, tapez le dans la bite, et il préférera mourir plutôt que de laisser perdurer cette douleur.

Outre ce fait indemnisable, elle est sujette de toutes les attentions, et on s'en préoccupe beaucoup plus qu'on ne peut se préoccuper de la femme (ou homme, ou enfant, ou ce que vous voulez, je vous jugerai pas).
Si notre gosse est malade, on a pas honte de l'amener chez le médecin, si notre compagne devient handicapée, on a pas honte de la larguer, mais dès que ça touche a notre si fidèle compagne, c'est la débandade !
D'ailleurs, cette supériorité notoire qu'ont les hommes par rapport aux femmes vient de ça, et rien d'autre. La femme est définitivement inférieure, du fait de son absence de bite, d'ailleurs, comment font-elle pour prendre des décisions ? La femme obéit a ses pieds ? Ce qui justifierait le fait qu'elle dépense des fortunes pour les habiller.
L'homme est plus intelligent, et ne se préoccupe pas de l'apparat de son fidèle compagnon, mais plutôt de l'appât pour le nourrir (enfin, nourrir, tout est relatif, puisque la bite est une anorexique qui vomi après chaque repas).

Pourquoi une telle fierté de la verge ?
Parce que tout ce qui est grand, beau, et bon, est phallique, prenez les Callipo, cette glace somptueuse au bon goût d'édulcorant, a t-elle la forme atrophiée d'un vagin féminin ? Non, c'est ni plus ni moins qu'une bite. D'ailleurs, tout ce qu'on peut assimiler a la forme du vagin est dégueulasse en grande partie, des exemples ? Mmm, le vomi de raclette (en plus ça a la même couleur), l'huître, un mollard d'après grippe... Non, rien qui ne ressemble a un vagin est ragoûtant, alors que la forme phallique s'accompagne toujours du plaisir. Après, étrangement, les seuls pays qui se payent des trucs phallique pas très sympa (missiles & co) se circoncissent a tour de bras. D'ailleurs, dans des pays qui ont tellement bien réussi l'assouvissement de la femme, on mutile le principal instigateur de cette réussite...Allez comprendre...

Oui, c'est bien une ode au pénis que je viens de vous faire, c'était mon souhait de 2010, je n'écris plus de lettre d'amour, ça fait gay. Je n'offre plus de fleurs, c'est pour les tapettes, puis les fleuristes sont de vicieux hypocrites qui vous vendraient du pissenlit, en vous jurant que vous ferez un malheur. Sorties cinéma, un restau en amoureux, romantique ? Nooooon, vile stratagème mis en place par la bite, le ventre et le cerveau. Le cerveau veut s'occuper, l'estomac a faim, et la bite aussi, ces trois la ce mettent d'accord, et en deux trois coup de CB, ils seront servis.
(Je m'attends a perdre environ 7 amis Facebook pour ce dernier passage, j'assume, et vu que ça a marché, je ne peux qu'en être fier).

Amies féministes, je vous emmerde, merci, et amusez vous bien a tirez les rois, a défaut de vous faire tirer !

Oui, j'ai une dent contre les femmes, et ce depuis l'altercation avec ma voisine, alors que je jetais lâchement mon sapin déchu (lâchement, car c'était dans le noir, en me faufilant et balayant toutes épines derrières mon passage), la mégère me dit :
Vous savez que c'est interdit de jeter votre sapin de la sorte
Moi : Non, c'est pas interdit, c'est juste très mal vu.

Alors, pourquoi une haine si soudaine envers la femme ? Mais parce qu'elles sont d'une bêêêêêtise pardi !
Retenez bien cette date, le Jeudi 07 Janvier 2010, fût certainement ce qu'on peut considérer contre l'apogée de la connerie féminine, un peu leurs 11 septembre. Une femme obéit a l'instinct de groupe, un peu comme un mouton, sauf que le temps de cuisson n'est pas le même, et que je préfère un tajine de mouton que de mégère. Donc, en ce Jeudi saint, la plupart des femmes dotés d'un ordinateur, et d'au moins une main sachant taper sur un clavier (oui, le cerveau est optionnel ce jour là) ont toute participé a la première bêtise a grande échelle de cette décennie.
Un message a l'attention de tout ce qui est féminin sur Facebook les invitaient donc a mettre la couleur de leurs sous vêtements en statut, et ce pour sensibiliser a la lutte contre le cancer du sein. Si vous trouvez que ça peut aider, vous êtes donc des clients potentiel a mon futur "kit de suicide".
Oui, car jamais un statut facebook ne luttera contre le cancer de quoi que ce soit (et encore moins celui du cerveau), d'ailleurs, pour vous réveiller, Facebook défend tout, et surtout n'importe quoi, et la plupart d'entre vous (femelles que vous êtes) ont déjà transformer le message, débile, mais noble, en "c'est pour énerver les mecs".
Vous voilà prises au piège de votre propre bêtise.

Alors si vous aussi, vous voulez défendre une cause via Facebook, rappelez vous simplement que Facebook est a l'origine du "National kick a ginger day", du Flashmob sous la tour eiffel (vous savez, un des rares flashmob vraiment raté de A à Z), que déjà beaucoup de gens ont violer, tuer, et tant d'autre a cause de Facebook.

A ciao bonsoir !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monkey_D_Luffy 12/02/2011 02:23


Il déchire ton blog continue comme ça :)


Candice 08/01/2010 22:14


Laisse donc les huîtres et les vagins aux fines bouches qui savent en apprécier la saveur.