Be kind, rewind.

Publié le par Mr-Connard

Hey, salut!

 

Ouais, ce blog était aussi inactif que le pénis de Benoit XVI pendant son pontificat, mais j'avais plein de trucs à faire du coup je n'ai plus pris le temps d'écrire (en fait c'est faux, mais j'ai besoin de mentir, c'est maladif)

 

La nostalgie, ça vous parle? Ce sentiment perpétuellement à la mode qui change de forme selon la génération, en ce moment c'est la mienne qui est sujette à ça (On appellera ça les enfants des années 80-90), mais avant ça on était nostalgiques des années 70, puis 60, etc etc. Bon, les seules personnes nostalgiques des années 30-40 sont effectivement d'odieux personnages vilains pas beaux. (Ouh lala)

 

Si je me questionne sur ce sujet là, c'est principalement car au final, j'ai toujours mon style vestimentaire d'ado, mais je deviens peu à peu un adulte, je paye même des impôts (n'en déplaise à Gérard Depardieu).

Alors que naguère, je jouais à des Super Mario ou autre jeu fun fun fun fun, maintenant je me plais à lire les infos, regarder BFM TV en boucle (oui, savoir qu'il neige 40 fois c'est très utile) et aussi à construire des villes sur SIM CITY en gérant mon budget, parce que compter chaque centime à Auchan, c'est pas suffisant comme divertissement, il faut que, pour me détendre, je gère aussi le budget d'une ville de 100 000 abrutis en aiguisant mon complexe de Dieu.

 

Alors, la nostalgie, en gros, c'est se dire que c'était mieux avant, se rappeler d'un souvenir erroné de quelque chose et l'idéaliser. Par exemple tout le monde vous dira que le Sironimo c'était génial, que si ce sirop devait avoir un goût, ce serait du pipi d'ange. Alors qu'en fait ce n'était qu'un sirop de merde parmi tant d'autres, mais cette chère nostalgie passant par là, ce sirop est élevé au panthéon des choses qui ont marqué.

Un peu comme votre grand père (sous couvert que celui-ci soit mort), souvenez-vous, ce vieux monsieur chaleureux, qui vous donnait des Welters Original parce que vous aussi, vous étiez exceptionnel. Avec sa si particulière eau de cologne. Toujours la pour vous faire rire avec ses blagues, ses anecdotes. Oui papi, vous en gardez un bon souvenir car c'est le passé, et le passé, c'était mieux avant. Mais en vrai? Papi, il était pas un peu raciste? Quand on y repense ses anecdotes sur la guerre d'Algérie, elle étaient peut être pas aussi drôle que ça, et son parfum au final, c'était dans les beaux jours, car en plus de sentir le sapin sur la fin, il puait aussi un peu la pisse le pépé. Et ses bonbons, depuis combien de temps traînaient-ils dans son placard? Les bonbons de merde tellement vieux que vous vous brisiez les dents à tenter d'en manger un, tout en regardant cette émission pourrie qu'était "La chance aux chansons" (ou "Question pour un champion", ça dépendait de l'heure de la corvée de visite du monde gériatrique)

Mais la nostalgie fait que, on ne garde que le meilleur.

 

Comme disait kevbogoss93 sur son skyblog en 2007: Keep the best, fuck the rest.

 

Bon, évidement on est en droit de se demander si les enfants d'aujourd'hui auront droit à ce doux sentiment qui nous berce, car au final, un monde nous sépare.

Le petit Kylan (car oui, tout les enfants s'appellent ainsi, et si tu t'appelles Kylan, sache que tu es juste le nouveau Kevin), se dira t-il un jour "Ah, je suis nostalgique de l'école primaire, quand on agressait les profs avec des couteaux" ?

Ce fossé se creuse encore plus dans la musique, et bien heureusement. Mais la musique étant une industrie coprophagique, certains liens subsistent entre son monde et le nôtre. Mais c'est tout. Car quand nous avions des boys bands imposés par les majors, formatés pour faire mouiller la petite de 12 ans devant le hit machine, Kylan et ses copines eux, votent pour la merde qu'on va leur servir via toutes ces émissions façon Nouvelle Star. ET DIEU QU'ILS ONT BON GOÛT! One Direction par-ci, et autres herzatz roux dégueulasses dont j'ai oublié le nom. Kylan se plaît à choisir le truc le plus merdique possible pour le plaisir de ses ainés. Et quand nous, nous n'avions que les magasines et les radios (vous savez, ce truc qui fonctionne par ondes hertziennes), eux, ils ont Twitter & Facebook, BOOM.

Vous voulez twitter intelligent, dire que le régime de Bachar El Assad est vâchement bien pour perdre des kilos d'opposants. Et vous espérez des réponses? Quenéni! Le tweet du jour parlera forcement de ces merdes que les enfants se plaisent à manger, accompagné de réflexions ultra poussées genre "t tro bo".

Et donc, dans 10 ans, après qu'on se soit donné rendez vous sur la place des grands hommes, pendant qu'on dégustera du vin comme font les adultes, que feront ces nouveaux adultes? Se dandineront-ils le boule sur ces merdes auditives? Oseront-ils avoir cette impértinence de dire que leur jeunesse, c'était la jeunesse dorée?

Oui, car la nostalgie c'est pour tout le monde, et forcément eux aussi, leur grand père qui pue le pipi aujourd'hui, sentira bon la vanille dans leur mémoire.

 

Mais sache le Kylan, du plus profond de mon cul, toi et tes copains et copines, je vous vomis.

Publié dans Le monde selon Doudou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monoxyde de Carbone : Miam ! 12/09/2013 22:43

Je sens du trou ? Alors, ça veut dire que tu reconnais que je t'ai chiée, ""caca ! Renifle-moi bien, merdouille ! Amène ton pote le wc, que je lui chie dessus lui aussi ! Salut bande de débiles, je
tire la chasse sur vous !

caca 11/09/2013 17:05

Monoxyde de carbone, tu sens du trou !

Monoxyde de Carbone : Miam ! 25/08/2013 16:55

Salut Connard ! (je viens pour les insultes, normalement je dirais "merci pour l'invit' " mais comme tu souhaites générer du trafic, j'ajouterai simplement "connard"). Tu portes bien ton nom (ton
blog aussi d'ailleurs). Du coup, c'est hyper-cohérent, ce qu'est d'une énorme rareté dans nos temps de + en + pourris : respect, yo ! Tu me rappelles un certain JC Rodari.

Vu les trucs que tu "écris" (pas mal de copiers-collers qd même) et le pays où l'on vit (cette mentalité franc(h)ouillarde), c'est sûr que tu vas finir dans quelque poste à responsabilités, où il y
a déjà tellement de tes semblables (aucune importance que ce soit dans le privé ou dans le public). Ah, ces connards qui dirigent nos vies et n'arrêtent pourtant jamais de râler, t'est bien parti,
mon kiki ! Ou alors, toi aussi tu vas devenir "comédien à la télé" avec tes sketchs à 2 balles ... salut, Djamel !

Etant donné l'océan d'insupportable médiocrité qui t'entoure et stresse l'équilibre de ta flore intestinale (sans parler de l'altération de la compo chimique de ta transpiration ; à moins que soit
héréditaire), je voudrais te voir réussir ton suicide, seule vraie solution définitive à ton problème (mais sois hyper-discret, donc classe, stp ; mais sans doute c'est trop te demander ? Tu veux
laisser un souvenir derrière toi et nous casser les oreilles avec tes "ooouaaaahhhh putain, ça fait mal !" ?). La piqûre chez le véto me semble très appropriée (que des bon souvenirs !). Mais si tu
es du genre courageux, je te propose de plonger dans une barrique remplie d'acide (je fermerai le couvercle et balancerai le tout sur internet). Je sais, c'est très méchant ce que je viens d'écrire
: bof, va pour la méthode philosophique du "connais-toi toi-même" : regarde-toi intensément et longuement au miroir (pas au nombril ! au miroir, ai-jé dit !) et laisse-toi guider par la soudaine
impulsion d'haine qui ne tardera pas à se manifester.

Bon, voilà; je tire la chasse sur toi et te laisse à tes crachats (la vengeance du mesquin et du raté).