Confession d'un accro aux chopes.

Publié le par DoudOu


*SALUUUT CA VA ? EXCUSE MOI J'AI PAS BIEN ENTENDU JE SUIS BOURRE*

Et oui, j'ai un problème je suis alcoolique. J'arrive pas a ne pas prendre ce fameux verre, le verre de trop, vous savez, ce verre qui, une fois bu, vous rendra relou avec toute chose du sexe opposé, d'ailleurs, on peut très bien devenir lourd avec un objet, j'ai vu beaucoup de fille s'attaquer a un poteau de manière tellement tendancieuse, qu'elle avait du le boire ce verre de trop. Moi perso, une fois arrivé a ce verre la, je le jette, comme ça, dans ta gueule le verre de trop ! Au pire j'en recommande un, c'est pas l'alcool qui manque.
Bon certes, en quoi c'est gênant de boire ? Rien du tout, ça aide le système digestif, en effet, peu d'alcoolique sont constipés ! Votre conversation s'épanouie aux langues étrangères, sans le savoir vous pouvez vous mettre a parler Bulgare :
Аз съм кучка в топлина
Le soucis étant, vous ne vous baladez pas tous les soirs avec votre Google de compagnie, ce qui fait qu'avec de tels propos, vous finirez sûrement l'anus encore plus dilaté qu'un Bonobo en pleine saison des amours.

L'alcoolisme a plusieurs présente aussi des soucis dit réactionnel, en effet, il y a quatres phases connues de l'alcoolisme : l'alcoolique joyeux, l'alcoolique méchant, l'alcoolique triste, et l'alcoolique malade. Et aussi étrange que ça puisse paraître, on peut voir ces 4 facettes avec seulement deux sujet. En effet, l'alcoolique malade vomit sur l'alcoolique méchant qui, de ce fait, transforme l'alcoolique malade en alcoolique triste, et se verra passer de l'alcoolique méchant a l'alcoolique joyeux, mais légèrement taché de sang.

Alors pourquoi continuer a boire, si c'est pour avoir autant de soucis ? Mais l'amour du risque pardis !
MAN VS WILD a côté d'un homme bourré face a des flics, c'est comme mettre Pierre Ménès sur un paquet de special K. L'homme bourré est capable de tout, et c'est bien ça le soucis quand on est cet homme. Votre appareil uro génital (oui, j'ai pas envie d'être référencer une fois de plus sur google grâce au mot Bite) ne sera jamais autant touché (par des hommes malheureusement) que si vous étiez sobre. Et je ne vous parle même pas de la danse, c'est sans doute ce qui me motive a boire en boite, moi, le juif sans rythme, et forcé de constater que ça réussi plutôt bien. Le soucis c'est que l'alcool me fait du mal, j'ai bien ma bonne conscience qui me dit "non David, ne boit pas, tu vas encore vomir sur Guigui", mais la mauvaise conscience est la aussi, bon, elle parle pas trop, mais comment elle démonte la tronche de la bonne conscience, j'suis obligé de la suivre moi, j'ai peur...
Alors, Dimanche dernier, j'ai eu mon deuxième trou noir de mon existence. Au cas ou vous ne connaissiez pas ce terme, c'est une sorte de téléportation amnésique qui vous transporte d'un point A, a un point B, sans vous dire comment ni pourquoi, juste en vous laissant deux trois indices, dont une haleine qui tuerais un mort !
Le soucis avec l'alcool, c'est le DESH, (non, pas la desh, ni Dash...) vous buvez pour vous Désinhiber *, puis, a force de transpiré vous serez Déshydraté donc vous rebuvez, puis, cet enchaînement diabolique finira par vous Déshabiller... Dans mon cas, c'est ma chaussette Jonhy Depp qui en a fait les frais, elle a lâchement disparu avec je ne sais qui, d'ailleurs je ne sais qui m'a ramené je ne sais comment a je ne sais quelle heure.

Alors bien évidement, pourquoi ne pas arrêter ? Mais parce que l'alcool est vicieux, il est partout, PARTOUT, il suffit de lécher le coup d'une fille parfumé pour être alcoolisé, bon de la être contrôlé positif après avoir léché une fille parfumé, il faut le faire, ou alors elle se lave pas beaucoup et se parfume pour cacher la saleté, mais alors la, faut faire attention, parce que évidement, si vous l'avait lécher, c'était sûrement pas pour lui économiser de l'eau, mais en même temps, pourquoi avoir peur de se faire contrôler lorsqu'on lèche quelqu'un, sauf si vous avez des flics autour de vous, mais en même temps,c 'est très peu probable, ou alors vous tournez actuellement dans un porno et au final, ne vous inquiétez pas, leurs contrôle sera bidon. Non vraiment, on ne peut pas résister a l'alcool, la preuve, je bois la, bon pas beaucoup, une bière, j'avais plus de rhum, mais le rhum a la base c'est du sucre qu'on a laisser pourrir, alors ça relève plus de la gourmandise que de l'alcoolisme, enfin je dit ça je dit rien... Alors oui je bois quand j'écris, mais je suis pas dépendant a l'écriture rassurez vous, je suis pas ce genre de gros taré qui a besoin d'écrire pour boire, non non non madame, je peut boire sans écrire, puis de toute façon, j'ai pas toujours un PC sur moi, imaginez un peu le désordre en boite de nuit, non franchement des fois je me dit que les écrivains, ils sont pas net...

* : ouais désinhiber ça commence pas par DESH, mais je savais pas, et la l'outil de correction vient de me dire de l'enlever ce H, alors fait genre comme si ma logique avait marché, merci vous êtes trop mignon, surtout toi la.

Publié dans Le monde de Doudou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marmottezic 15/12/2009 14:38


"le rhum a la base c'est du sucre qu'on a laisser pourrir, alors ça relève plus de la gourmandise que de l'alcoolisme, enfin je dit ça je dit rien..." j'adore !!!!!très bonne excuse que je
ressortirai à l'occasion...


Wyatt 08/06/2009 13:56

bah! De toute façon pour savoir si un verre est de trop encore faut-il l'avoir bu. Mais tu dois savoir ça, non?