La vérité vraie véridicte !

Publié le par DoudOu


Le mensonge, ou l'école de la vie pendant un jour de grêve.

Le mensonge c'est une industrie, familiale pour certain, mais ça tourne a plein régime,
J'y baigne depuis la primaire (oui la primaire, souvenez vous, ce super marché pour pédophile !!)

A l'époque, c'est un sport, a qui dira le plus gros :

Bah moi mon papa c'est le Président de HARIBO !
A ouais, bah chez moi on est tellement riche qu'on brûle les billets de 500 FRANCS !
Les enfants, 500 Frs = 100 € en acceptant de se faire baiser...
Bah moi mon père c'est le meilleur ami de Mickael Jackson !
(oui, a l'époque Halim était fier de la dire celle ci, maintenant c'est beaucoup moins crédible...)

Pour moi, les mensonges a la con prirent fin en CM1, année du premier délit...
VOL DE POGS !
Bon descendant de la confrérie juive, je fut tout de suite sujet a la délation, (on va dire qu'un tube en plastic jaune avec écrit POGS A JEROME dessus, ça passe pas non plus inaperçu...)

Premier mensonge sorti en direct :
"C'est Adrien qui m'avait dit de les récupérés, parce que Jérome lui en avait volés"
A l'époque, Adrien avait perdu son père, donc n'était pas présent, j'ai utilisé le malheur de ce pauvre garçon pour me sortir "a peu près" de la merde, et ça ne faisait que commencer...

Attention, effet hollywoodien :
QUELQUES ANNEES PLUS TARD...

Premiers amours, premières arnaques...
Suivant une légende selon laquelle 40% des bancos serait gagnant
d'une de somme plus de 60francs, j'avais élaboré une technique infaillible :
Si j'achetai 20 banco a 5 francs l'un, je gagnerais au minimum 480Francs,
pour une mise de base de 100Francs, donc 380Frs de bénéfice.

Logique dénuée de sens, mais il suffisait de bien vendre la chose
a ma victime pour qu'elle se démerde pour avoir les 100Frs.

12 Ans déjà escroc (et malheureusement, ce n'était que le début...)
En suis des années de mensonges plus invraisemblables les uns que les autres,
"Non, je ne sais pas d'où viennent ces 500Frs"
"Non, je n'ai rien a voir avec le feu dans le jardin du voisin"
"Non, je n'ai pas cloué les pneus de Mme Roux"
"Ma grand mère est morte, oui ça fait 3 fois, mais j'ai plein de grand mère, on est une famille consanguine"

Arriva l'amour, le premier amour, a 15ans
(et oui, désolé Mélanie...)
"Ouais ouais, j'ai eu ma première fois il y a 2ans, t'inquiète pas "
Elle l'a cru, normal, j'avais dit le mot magique : "je t'aime"...
si je te dit "Je t'aime" c'est que t'es bonne, si tu me crois, c'est que t'es conne

Bref, autant vous dire que je suis un expert en mensonge, capable de vendre des rollers a un cul-de-jatte, de l'insuline a un hypoglycémique ou encore une tonne de tonne de slim fast a la Somalie.

Alors ça aurait pu s'arrêter là, a l'époque des salles de classes, mais non, il a fallut que je continue,
Ainsi commença ma carrière chez Disney...

A no-noël (cf. les Minikeum), j'ai fait une boulette qui se transformât en vidéo qui devint une source de revenus pour finir en procès, mais le soucis, la gloire tomba pendant un stage, et comment expliquer a mon maître de stage

"Euh désolé Regis, mais je dois pas travailler pendant quelques jours pour aller me faire interviewé sur Paris"

Rien de plus simple, un petit coup de mytho-mix et ça vous donne :

"Ma mère a eu un grave accident cardio vasculaire et je dois
 descendre lui porter secours, appelez là si vous me croyez pas"

ça a quand même fonctionné (je n'y croyais pas moi même)

Puis retour a la vie normale, de telles aventures étant trop incroyable pour être vraies, bon nombres de mes "amis" ont eu du mal a y croire et ont pri ça pour un mensonge (tant mieux), puis, arriva le jour du procès (tant pis...)
Innocent patati patapouf, c'est cool =D !

Un beau jour, un abruti me dit
"J'te pari 50€ que t'es pas foutu de te faire ré-embauché chez Disney"

Aie, le menteur qui sommeille au fond de moi s'est frotté au Juif qui aime tant l'argent, voici comment naquis LE MONSTRE ! La machine a mensonge, prêt a vendre sa mère pour un brin de monnaie (d'ailleurs si certains sont intéressés, je peux lancer les enchères sur Ebay)
Vous connaisez l'histoire (ou pas) une lettre en moins et on m'ouvre des portes,
1an plus tard on me les claques a la gueule, tant pis, ou pas !

Fini le mensonge ?
Pourquoi pas ! Et ça paye, j'ai un entretien d'embauche chez Disney le 28/08

Third as much ?

Publié dans Le monde de Doudou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guigui 15/07/2008 16:21

Sacrée Davidou.

Par contre j'avais pas remarquer que ta bannière c'était Pon Pata Pon !!!